60 équipes au départ des 6 heures moto

On ne cache pas son enthousiasme chez DG Sport/Jumpy, organisateur des 6 Heures Moto Michelin de Spa-Francorchamps, qui auront lieu le dimanche 14 août. L’unique course d’endurance pour motos modernes verra s’affronter pas moins de 60 équipages sur le plus beau circuit du monde. Parmi eux, de nombreux amateurs, mais aussi pas mal de «top guns» avides de victoire dans cette course prestigieuse. «Par rapport à l’année dernière, cela représente près de 15 teams supplémentaires. C’est impressionnant !», poursuit Carolane Jupsin, Event Manager chez DG Sport.

Le manque d'épreuves d'endurance en Belgique est sans doute une cause de ce succès, mais elle n’est pas la seule. Depuis 2015, les 6 Heures Moto se déroulent sur une seule et même journée, essais compris, ce qui réduit fortement les coûts pour les différents équipages. Une opportunité saisie par plusieurs équipes étrangères, venues d’Allemagne, des Pays-Bas, de France, de Suisse ou encore de Grande-Bretagne. Petit tour d’horizon des forces en présence dans les différentes catégories.

Seule véritable catégorie ‘Endurance’ puisqu’elle impose l’utilisation d’une seule moto pour l’intégralité de la course, la classe Trophy sera à nouveau la chasse gardée du team local, le Campus Francorchamps (Yamaha R1) composé de l’équipage Michel Nickmans - Nicolas Salchaud, même si le premier cité avoue manquer un peu de roulage… Ils devront se méfier des Bruxellois du team Kawasaki Brussels des frères Snickers (François et Luc), de la paire Fabian Legrelle - Michael Paul (team FLG 75), de la famille Kock (Johnny, Marcel et Harold du Racing Team Kock) ou encore et surtout du BMRT 3D Endurance de Gauthier Duwelz, Jimmy Maccio et Romain Mange, récent vainqueur des 12 Heures de Magny-Cours.

Au classement scratch, les 1000 Inter seront sans doute un peu plus rapides, avec notamment ceux qui s’étaient imposés en 2015 pour 12 petites secondes : l’équipage Suzuki RM Motos Compétition de Marc Fissette et Grégory Fastré, tout juste de retour des 8 Heures de Suzuka et toujours installé à la tête du championnat du monde d’endurance. Les deux vedettes du sport moto belge n’auront pas pour autant la vie facile. Ils devront se méfier du team Michelin Racing de Olivier Depoorter et Sezgin Guney, de l’Interbike Tovami (Arnaud de Kimpe, Johan Fredriks et Nicky De Wit), du DTM 54 / Vigneron Racing Team de Gian Mertens et Marty Debruyne ou encore de l’Alteco Racing (Wim Van den Bossche - Arjan Kleiweg).

En 1000 Juniors, Pierre de Praetere, deuxième l’année dernière, vise la victoire associé à Frédérick Pelletier et Eric Baeckelandt au sein du FP Racing. Même objectif pour Dream Team Company / DM 43 (Hervé Somson - Davy Maes - Nicolas Lambert), North of Dark FKR (Kris Theys - Franck Thellier - Robert Guichard), mais aussi les vainqueurs de l’édition 2015 que sont Joffrey Bonafede et Joel Godinas du BJ Racing Team.

Les 600cc sont aussi répartis en deux catégories. Vainqueurs lors de la précédente édition en 600 Inter, Nick Edgeley et Johnny Towers du team Edge RST Racing I rêvent de remettre le couvert, mais ils ne seront pas les seuls à se battre pour la victoire. Ils devront composer avec Loris Cresson et Kenny Bourguignon du DDB Racing Team, avec le Team Performance 55 de Olivier Bolmont et Cédric Rosmant, avec le Black & Blue Racing (Tom Palmer - Mark Hugues - Ali Rowland-Rouse) ou encore avec le team HMV Racing II (Sander Claessens - Kenny Meersman - Laurent Hoffmann).

Enfin, en 600 Junior, la victoire devrait se jouer entre trois équipages : Phenix Racing (Fabian François - Jean Paul Plumier), MLM Motorsport (Livio Santarelli - Mickael Coupé - Mathieu Maturin) et Apple Racing Team (Arnaud Bojmistruk - Arnaud Mulders ).

Début des hostilités le dimanche 14 août à 9h00 avec les premiers essais libres. Départ de la course à 12h00 précises et arrivée 6 Heures plus tard.

Infos : www.6heuresmoto.com

Texte & photos: DGsport

Mercredi, Août 2, 2017