Bastien Mackels remporte une manche sur le circuit de Zolder et manque de faire le doublé de 0.025 secondes

Le week-end dernier (7-8/07), le coureur FMB Bastien Mackels ainsi que tous les coureurs et teams du Championnat d’Allemagne (IDM) Superbike ont posés leurs valises sur le circuit belge pour y disputer la troisième manche de l’IDM.

Bastien s’y rendait à la fois confiant et un peu stressé. Sa moto est vraiment très performante, il apprécie particulièrement le circuit de Zolder, et il avait surtout envie de faire plaisir à tous ses fans qui étaient venus l’encourager. Et on peut dire qu’il a bien géré la pression puisqu’il termine la première course sur la 2ème marche du podium et franchit la plus haute marche à la seconde manche pour le plus grand plaisir de son team et de ses supporters !

Bastien était dans le coup dès les essais libres, et s’est montré le plus rapide lors de la deuxième séance de qualification. Son concurrent principal, et leader du classement, Ilya Mickhalchik était 0,041 secondes plus rapide dans la première séance, et signa la pole position.

Après avoir réalisé le hole shot, Bastien a mené la danse du début de la première course jusqu’au dernier virage. Mickhalchik est revenu sur lui, et a réussi à se mettre à sa hauteur lors du dernier freinage. Les deux pilotes freinent un peu tard, mais Mickhalchik réussi à accélérer plus vite pour franchir la ligne d’arrivée avec 0.0025 secondes d’avance ! Inutile de dire que Bastien est déçu, mais il a pris sa revanche lors de la deuxième manche où il a mis tout le monde d’accord ! Il termine la course avec 7 secondes d’avance sur ses concurrents. Il retourne chez lui avec seulement 7 points de retard sur le leader du classement.

Bastien : « Même si je suis un peu déçu du résultat de la première manche, je suis vraiment content de mon week-end de course. La moto marche de mieux en mieux, les pneus Pirelli fonctionnent très bien et je me sens bien dans mon équipe. C’est évidemment très décevant de mener la première course jusqu’à la fin et puis se faire dérober la victoire, mais c’est ça aussi la course. Pour la deuxième manche je me suis décidé à ne pas lâcher d’un centimètre jusqu’au moment où j’avais une seconde d’avance par tour restant parce que je savais que Mickalchik ferait tout pour revenir sur moi. J’ai réussi à faire de très bons chronos tout au long des deux courses, même si je n’avais pas une menace directe. Cela me donne confiance pour la suite. Je remercie mon team pour tout le travail et bien sûr toutes les personnes qui sont venues m’encourager car sans supporters, la course n’est pas aussi excitante. »

Rendez-vous à Schleiz les 28 et 29 juillet prochains pour la 4ème manche du championnat !

Jeudi, Juillet 12, 2018