Coupe de l'Avenir 2021 : la malchance et une concurrence très forte empêchent nos équipes de monter sur le podium

Après une interruption d'un an, la Coupe de l'Avenir était enfin de nouveau programmée sur le magnifique circuit naturel de Baisieux. En parcourant la liste des participants, il était clair que la concurrence était très forte. De nombreux jeunes talents du Championnat d'Europe, dont un champion d'Europe et un vice-champion d'Europe, se sont inscrits. Le nombre de pays participants était également élevé.

La plupart de nos coureurs sont arrivés le vendredi soir pour s'imprégner tranquillement de l'ambiance de l'équipe.

Après le contrôle technique du samedi matin, les essais libres et chronométrés et les manches qualificatives étaient au programme.
Une fois de plus, il était clair que la concurrence n'était pas légère et que tout devait bien se passer pour monter sur le podium.

Dimanche, l'organisateur avait arrosé le circuit contre la poussière (qui était trop présente samedi). Avec résultat; dimanche, la piste était pratiquement sans poussière jusqu'aux dernières manches.

Nos pilotes 65cc, dont la plupart n'avaient que peu ou pas d'expérience internationale, se sont bien défendus. Ils étaient aussi parmi les plus jeunes de leur classe. Ils terminent 7e au classement par pays avec une 19e place pour Clément Dewattines, une 21e place pour Torre Van Mechgelen et une 25e place pour Joshua Weigert (chute en 2e manche et abandon) au classement individuel.

Nos pilotes 85cc avaient de l'expérience au Championnat d'Europe. Ils avaient disputé la finale du Championnat d'Europe à Riola Sardo le week-end dernier. Nos 3 coureurs ont eu un peu de mal avec la piste épuisante. Au fur et à mesure que le week-end avançait, vous pouviez les voir s'améliorer, ce qui leur a fait réaliser une 5e place au classement par pays. Ian Ampoorter a été notre homme le plus rapide en course, il a terminé 8e au classement général. Jarne Bervoets s'améliore de minute en minute et termine à la 16e place. Douwe Van Mechgelen a été le malchanceux du week-end. Samedi, il a eu une fracture de sa roue. Dimanche, lors de la première manche, il a dû arrêter la course avec un pneu avant crevé et dans la dernière manche, Douwe était parti fort mais il n'a pas pu terminer la course.

Dans la catégorie Open, nous avons raté le podium avec une quatrième place au classement par pays. Le Français Tom Guyon a remporté les 3 manches. Cependant, Sacha Coenen était l'homme avec le meilleur temps au tour dans la première manche, avec sa 125cc. Suite à des chutes, il n'a réussi à terminer que 17e. Dans la 2e manche, il a pris un bon départ en terminant à la 2e place. Dans la 3ème manche, le départ était encore mauvais (chute). Dès le dernier, il s'est battu jusqu'à la 10e place. Cela l'a amené à la 9e place individuellement. Mattéo Puffet s'est battu pour ce qu'il valait dans sa première sélection pour Team Belgium. Après un mauvais départ, il termine 18e de la première manche. Dans la deuxième manche, cela s'est encore mieux passé et il est arrivé 11e. La troisième série a été formidable pour Mattéo. Ici, il a s'est battu avec les toppers et a terminé 7e. Lucas Coenen, également en 125, prenait toujours un mauvais départ. Il a tout de même terminé à une solide 10e place dans la première manche. Dans la 2e manche, il est monté à la 17e place. Dans la troisième manche, il a dû arrêter la course avec un frein arrière cassé.

Au Trophée Joël Robert, qui récompensait l'équipe ayant obtenu le meilleur score toutes catégories confondues, la Belgique a terminé 7e.

À la fin de la journée, nous avons vu des coureurs satisfaits de leur performance mais aussi certains qui en attendaient plus, je suppose. En tout cas, ce fut un autre week-end top pour nos pilotes, au cours duquel ils ont pu acquérir de l'expérience parmi des talents internationaux sur un circuit exigeant, auquel certains ont pris un certain temps pour s'y habituer. Ils ont tous pu rentrer chez eux sans blessure. Et c'est le but de ce merveilleux événement.

Passons à l'année prochaine, car nous visons à nouveau les podiums !

Merci aux sponsors de l'équipe, au staff de l'équipe, au coach FMB Yves, au délégué Ivan, aux parents et encadrants des coureurs, à la FMB et à l'organisateur, MX Hauts-Pays.

À l'année prochaine.

Robert Giélis
Team manager

Photos : MX Hauts-Pays

Lundi, Septembre 27, 2021