Finale EMX65 et EMX85 à Loket: rapport du délégué FMB

Après les épreuves de qualification de la zone Nord-Ouest au Danemark, à Lommel, à Emmen (NL), en Allemagne, en République tchèque et en Slovaquie, l'euphorie était grande pour nos coureurs belges. En 85cc, 5 Belges ont pu se qualifier dans les 8 premiers du classement. Cela a abouti à une qualification directe pour la finale sur le circuit de Loket (République tchèque) à l'occasion du MXGP. Ian Ampoorter, Jarne Bervoets, Tyla Van de Poel, Douwe van Mechgelen et Maxime Lucas ont donc été autorisés à se rendre en République tchèque.

En 65cc, aucun compatriote n'a pu se qualifier directement, il y a encore du travail à faire là. Néanmoins, Torre Van Mechgelen a été récupéré par le promoteur Infront via une wildcard car il avait manqué de peu la qualification.

65cc

Torre Van Mechgelen a roulé une bonne première manche. Il n'a pas pris un très bon départ et a franchi la ligne d'arrivée en 22ème position. Il a rapidement gagné 5 places, mais il a ensuite commis une erreur. Il est revenu à la 31e place, mais a progressivement remonté pour terminer à la 26e place. Dans la deuxième manche, Torre a pris un très mauvais départ. Il a eu des difficultés dans la course et a terminé 34ème. Je pense qu'il attendait plus de cette course et peut-être même de tout le week-end. Il est frappant de constater que la plupart des coureurs de notre zone Nord-Ouest sont restés en deçà des attentes, pour diverses raisons. Dans le top 10 du classement final, il n'y avait qu'un seul pilote du Nord-Ouest, à la sixième place. Est-ce que le sol dure de la piste a quelque chose à voir avec cela ?

85cc

Déjà pendant l'entraînement, il était clair que nos garçons allaient devoir se battre pour remporter les prix. Le champion de l'année dernière, Marek (République tchèque), a été le plus rapide. Le Néerlandais Goensen a réalisé le 4ème temps. Ian Ampoorter a été le meilleur Belge avec le 9ème temps, suivi de Maxime Lucas en 10ème. Douwe Van Mechelen a réalisé le 14ème temps, tandis que Jarne Bervoets est resté à la 19ème place. Tyla Van De Poel, qui s'est blessée à la cheville lors de la dernière épreuve de qualification en Slovaquie, a essayé de pousser lors de la séance d'essais libres, a résisté à la douleur, mais a vu l'inutilité de sa démarche et a dû abandonner la course avec une douleur au cœur. Il a continué à soutenir ses compatriotes, bien sûr.

La première manche a été caractérisée par un départ rapide du Néerlandais Goensen, qui s'est construit une sérieuse avance. En fin de course, cependant, le coureur tchèque Marek s'est rapproché de la roue de Doensen. Marek a réussi à s'imposer dans la première manche . Aucun de nos coureurs n'a pris un bon départ. Jarne Bervoets a pris la 13ème place dans le premier virage et est remonté à la 9ème place après quelques tours. Après une erreur, il a reculé mais a tout de même réussi à se hisser à la 11e place. Ian Ampoorter est parti en 18ème position. Dans les premiers tours, il a dû s'échauffer car il est resté dans cette position. Après la moitié de la course, cela s'est amélioré et il a terminé en 13ème position. Maxime Lucas a eu un départ encore plus mauvais et s'est battu pour revenir de la 23ème à la 18ème place. Douwe Van Mechgelen est parti en 14ème position mais a fait trop d'erreurs et a terminé en 28ème position. Je suppose que certaines personnes en attendaient plus.

Dans la deuxième manche, Marek a remporté la victoire et la victoire finale. Goensen s'est battu pour revenir à la 2ème place après un mauvais départ, mais a dû se contenter de l'argent. Bravo au Hollandais. Nos invités étaient apparemment plus motivés cette fois-ci et ont pris un meilleur départ. Douwe Van Mechgelen est parti autour du top 5 et y est resté. Cela a abouti à une solide 6ème place dans la deuxième série. Ian Ampoorter a suivi l'exemple de Douwe et a terminé en 7ème position. Jarne Bervoets, qui était parti en 15ème position, a rétrogradé en 21ème position dans le deuxième tour. Mais il a récupéré et a roulé fort jusqu'à la 12ème place. Pourtant, nos coureurs avaient le sourire après l'arrivée car cette mpanche était forte. Cependant, le malchanceux Maxime Lucas a chuté lors d'un saut et s'est blessé sans gravité. Il a essayé de continuer pendant quelques tours mais n'a vu aucun intérêt et a décidé d'abandonner.

Au classement final de la journée et du championnat, Ian Ampoorter est en 7ème position, suivi de son coéquipier DVS Jarne Bervoets en 8ème. La moins bonne première manche de Douwe Van Mechgelen, qui a été compensée par sa forte deuxième série, lui a permis de terminer à la 13ème place du championnat d'Europe. Il y avait plus de coureurs de la zone Nord-Ouest dans le top 10, complétés par des Français et des Italiens.

Conclusion finale :

Après les 6 épreuves qualificatives et la finale, nous constatons qu'en 65cc nous ne jouons pas pour les premières places, et en restons même assez loin. Un seul Belge s'est hissé dans le top 10 du classement final du championnat de zone, Torre Van Mechelen, et il restera également l'année prochaine en 65cc. Un pas en avant est attendu ici et des résultats finaux vers le podium devraient être possibles. Quelques pilotes ont effectué un ou plusieurs épeuves de qualification pour sentir le niveau, et ils étaient déjà dans les points. Espérons qu'ils seront en mesure d'honorer les couleurs belges dans les 65cc l'année prochaine.

En 85cc, nous avions un groupe solide cette année. Au début de la saison du Championnat d'Europe, nous avons obtenu des podiums à profusion. A Lommel, le podium a même été entièrement occupé par les coureurs belges. Vers la fin des courses de qualification, nous n'avons pas atteint le podium, même si parfois nous n'en étions pas loin. Cela avait-il un rapport avec la nature des pistes à la fin (surface plus dure ?). La qualification directe de 5 Belges dans le top 8 est un point positif. Cependant, 4 de ces 5 Belges devront passer aux 125cc la saison prochaine. Espérons qu'ils sauront poursuivre la tendance et s'adapter rapidement, tout en se battant pour les grands honneurs. Le jeune Jarne Bervoets devra convertir les expériences de cette année en bons résultats en 85cc.

Fin août, le championnat du monde junior se déroule sur la piste sablonneuse de Vantaa en Finlande. Sur ce type de piste, surtout en 85cc, peut-on rêver de résultats plus serrés pour nos garçons ?

Robert Gielis
Délégué jeunes FMB

Mardi, Juillet 19, 2022