La première pour Lonbois / Le Grelle

«Cette première édition des 500 Km de Mettet est une grande réussite aux niveaux sportif et organisationnel. L’ambiance était également au top malgré les conditions climatiques. Le seul regret concerne le nombre des pilotes inscrits, que ce soit en endurance ou pour les sprints.» Florian Jupsin est un organisateur heureux, mais aussi perplexe. «Les pilotes réclament des compétitions, mais ils sont peu nombreux à répondre présents quand on leur propose une nouvelle organisation. Quoiqu’il en soit, nous organiserons une deuxième édition des 500 Km de Mettet, une épreuve pensée avant tout pour les équipages amateurs. En espérant qu’ils soient plus nombreux en 2018 !»

En attendant, tous les pilotes inscrits à Mettet ces 8, 9 et 10 septembre ont pu se féliciter de leur présence. Ils ont pleinement profité de l’occasion qui leur était donnée de courir dans d’excellentes conditions, malgré la pluie. «Tous les pilotes se sont bien amusés. C’est ce qui nous pousse à programmer une deuxième édition des 500 Km de Mettet», conclut le responsable moto de DG Sport.  

Sur le plan sportif, en l’absence de Marc Fissette et Dom Grangier (pour raisons personnelles), l’intérêt de la course allait se porter sur le duel entre l’équipage BMW Herpigny Motors Sébastien Le Grelle / Vincent Lonbois et le team JL Racing Team de Christopher Lequeux / Arnaud De Kimpe (Kawasaki). C’est d’ailleurs ceux-ci qui allaient animer le début de course, avec un holeshot et près de dix tours en tête pour Christopher Lequeux, très inspiré ce week-end à Mettet. Vincent Lonbois parviendra toutefois à lui ravir la tête de la course, avant de creuser irrémédiablement l’écart, tout comme Sébastien Le Grelle. Le duo Herpigny n’avait ensuite qu’à contrôler pendant le reste de la course pour s’imposer avec trois tours d’avance. Deuxièmes, Lequeux / De Kimpe signent toutefois un remarquable résultat avec cinq tours d’avance sur les troisièmes, Cédric Fievet/Didier Boelens du Starteam Racing.  

Un seul équipage était inscrit dans la catégorie Trophy, le Track Team Zone Rouge de Philippe et Julien Galle. Ils étaient malheureusement contraints à l’abandon suite à une chute. En Juniors 1000, le Joca-Moto-Racing n°111 de Larminier/Cheret/Mispoulier s’impose devant le Phoenix Team (Paulis/Demarbais) et le Win-Win Racing Team (Monfort/Poire). Chez les 600cc, victoire du FLG Racing (Van Hollebeck/F.Le Grelle) devant le Team Performance 55 (Bosmont/Rosman) en Inters et du MotoMode/JS Product (Bojmistruk/Mulders) devant le RSM Full Throttle Racing Team (Van den Broeck/Dupont/Godeau) chez les Juniors.  

Dans les autres épreuves organisées tout au long du week-end, on retiendra la domination de Yan Ancia en Inter Superbike / Supersport, qui en profite pour revenir à 15 points de Van Ooijen au classement BeNeCup et pour coiffer - déjà ! - la couronne SBK Inter; le beau spectacle assuré par les side-cars et les superbes bagarres dans les championnats Belgian et German Twin Trophy.

Infos sur www.mettet500km.com

 

Mardi, Septembre 12, 2017