La ronde FMB endeuillée par le décès accidentel de Alain Verhalle

Pourtant tout avait bien commencé. Tous les ingrédients pour faire de ce monument de la FMB une réussite totale : les prévisions météo étaient optimales, les participants avaient répondu présents. A l'heure actuelle, je ne connais pas les chiffres mais on a certainement dépassé les 200 inscrits au total. Du jamais vu depuis 20 ans !

Cette 69ème édition du Brevet des 1.000 km FMB était particulière puisque Alain Verhalle avait décidé, pour marquer de son empreinte sa 30ème participation (oui, vous avez bien lu !), d'effectuer la ronde avec un scooter Honda 125 qu'il avait méticuleusement préparé pour pouvoir lire son roadbook pendant la nuit.

Le samedi 10 juin, à 9h00, le départ est donné. Tous les participants s'élancent pur une boucle de 280 km reliant Gijverinkhove à Warisoulx.

La deuxième boucle reliait Warisoulx à Eupen. Nous discutons avec Alain, occupé à manger au contrôle de Vielsalm, avant de nous sustenter nous-mêmes. 20 minutes plus tard, notre groupe reprend la route vers Libramont et tout d'un coup, tout s'effondre… Arrivés sur la nationale à La Roche, les pompiers bloquent notre bande. Nous passons à côté et nous voyons le service médial tentant vainement de réanimer Alain.

Alain était un monument du motocyclisme de loisirs de la FMB. Licencié depuis le début des années 80, lauréat de 10 podiums, dont 5 titres de champion de Belgique, licencié de l'année 2004, ayant 30 Rallyes FIM et 29 Rondes FMB à son Palmarès, il allait obtenir ses Palmes de Platine (500.000 km) fin 2017…

Mais Alain ce n'était pas que les rondes touristiques et les rassemblements internationaux. Haut fonctionnaire du SPF Finances, passionné par sa ville d'origine, Menen, il était aussi et surtout un collectionneur hors pair et une véritable encyclopédie de la moto. Héritier de l'œuvre de Pierre Bergiers (légende du Tourisme de la FMB lui aussi), il avait continué à écumer les bourses moto, les brocantes, partout en Europe pour dénicher la médaille, le livre faisant défaut à sa collection. Tout cela pour nous tous finalement.

Ne laissant pas d'héritier direct derrière lui, il faut espérer que par respect pour le travail de toute une vie, un nouveau passionné ou une association reprendra à son tour ce qui doit être la plus belle collection d'objets et de médailles motocyclistes au monde.

Sa gentillesse, son dévouement, son honnêteté, sa passion extrême vont cruellement nous manquer.

Un ami motard nous a quittés beaucoup trop tôt, une légende est née.

En guise d'hommage à Alain, je demanderai aux participants aux événements FIM de 2017 de porter un ruban noir lors du défilé des Nations.

La Fédération Motocycliste de Belgique présente ses plus profondes condoléances à la famille d'Alain et à ses amis.

Didier Frérot

Administrateur FMB
1er Vice-Président a.i. de la FMWB
Président de la SP Hainaut

Lundi, Juin 12, 2017