In memoriam Bernard Deweirdt

Le samedi 11 septembre 2021, j’ai appris avec stupeur que Bernard a entamé la lecture de son dernier roadbook, seul et dans l’anonymat le plus complet, le 27 août 2021, à l’aube de sa 57ème année.

Bernard, surnommé « la Sirène » est à tout jamais une légende du motocyclisme de loisirs international et national. Son nom est gravé sur pratiquement tous les Palmarès des concentrations internationales du Sud et chacun se souvient de lui dans ses organisations nationales.

Dire que c’est le plus grand de nous tous, je ne sais pas. Chaque pilote qui a marqué ou qui marque encore l’Histoire du Tourisme motocycliste le fait sans se soucier de cela, à une époque bien précise, avec son propre style et ses préférences en matière de type de championnat et de concentres. Les Palmarès sont donc difficilement comparables.

Les « millionnaires » FMB : Gilbert – Didier – Bernard

Mais une chose est certaine et cela personne ne pourra le contester : Bernard, c’est l’Empereur des concentrations internationales du Sud et le Roi de l’Italie, pays qu’il adulait et dont il avait appris la langue ; pays où il était d’ailleurs plus connu que les champions nationaux italiens eux-mêmes. Encore aujourd’hui, il ne se passe pas une concentre en Italie où quelqu’un ne vienne me demander de ses nouvelles.
Tous les pilotes « inters » se souviennent de sa passion, de sa bonne humeur. Personne n’oubliera jamais ses interprétations de Queen, ses coups de ‘sirène’ lors de soirées arrosées où on refaisait le monde, où on profitait de la vie, de la moto, du soleil, de l’ambiance, de notre complicité, de notre amitié. Avant de reprendre la route le lendemain, sur toutes les routes d’Europe vers d’autres horizons, d’autres rencontres.

Peu de gens le savent mais avant de prendre sa première licence à la FMB en 1995, Bernard totalisait déjà 500.000 km à la Belgian Motards.
De 1995 à 2014, il a pointé plus de 1.000.000 km (Palmes de Brillant) au nom de la FMB, glanant au passage 16 titres de Champion de Belgique (record en cours en tant que pilote) :

  • 6 fois le prestigieux championnat Inter,
  • 6 fois le Scratch,
  • 4 fois le Combiné

pour un total de 31 médailles FMB (record toujours en cours), plus de 15 rondes FMB et une dizaine de Challenge Stienlet.
Il a également été 9 fois le pilote à avoir parcouru le plus de kilomètres sur une année, son ‘highest score’ étant de 77.917 km validés en 1996 et il a accompli 18 fois un tour du monde sur un an (record en cours) !

Les 3 Mousquetaires : Alain Ϯ 2010, Bernard, Didier

A titre personnel, je ne t’oublierai jamais Bernard : nous avons parcouru des centaines de milliers de km ensemble, découvert des tas de régions, visité d’innombrables sites, dans ce Sud que tu aimais tant ; avec des dizaines d’anecdotes, de souvenirs qui refont surface chaque jour un peu plus.
Avec Alain Trinteler, nous étions les 3 Mousquetaires de l’Inter pendant plusieurs décennies. Me voilà définitivement seul. Mon cœur saigne…

Fan inconditionnel de Valentino Rossi, tu avais accompli ton rêve en le rencontrant, le côtoyant pendant un weekend.
Bernard, tu es parti rejoindre ta maman et d’autres étoiles de la Moto de Loisirs FMB.
Tu as aussi, aux yeux de tous tes vrais potes motards rejoint le Hall of Fame du Tourisme motocycliste mondial.

Didier Frérot

(photos Patrick Orbie)

Lundi, Septembre 20, 2021