Pas de succès pour les Belges au Sidecarcross & Quadscross des Nations

Le 2 et 3 octobre à Dardon-Gueugnon en France, le side-carcross des Nations s'est à nouveau déroulé après un an d'interruption. Cela a commencé samedi sous des conditions ensoleillées, et les pilotes belges ont tout de suite montré de quoi ils étaient capables : Sur les quatorze pays présents chez les quads, les Belges ont pris la troisième place lors des qualifications ! En side-car, où seulement sept pays se sont présentés, l'équipe belge a pris la deuxième place lors de la course de qualification du samedi.

QUAD

Les quads ont tout de même pu terminer leur première manche sur le sec. Birger Vanpoucke et Jan Vlaeymans n'ont pas pris un bon départ. Vanpoucke est passé de la quinzième à la dixième place. Vlaeymans a remonté jusqu'à la quatorzième place. Après cette première manche, la Belgique était à la cinquième place.

La deuxième manche s'est déroulée dans des conditions apocalyptiques. Randy Naveaux a pris un bon départ en tête, mais a déjà chuté dès le premier tour. Birger Vanpoucke a bravé la pluie et la boue et a enregistré une excellente quatrième place. En raison de l'abandon de Naveaux, il était important pour les Belges que les deux coureurs atteignent l'arrivée dans la manche finale, ce qui n'a malheureusement pas fonctionné. Bien que notre coureur wallon ait la vitesse pour rivaliser avec les meilleurs, des problèmes techniques ont fait que Naveaux a abandonné la moitié de la course et n'a été classé que 25e. Jan Vlaeymans s'est surpassé et a enregistré une belle septième place, après le champion d'Europe polonais Gwiazda. L'Irlande, l'Italie et le Danemark étaient les trois lauréats. La Belgique a terminé huitième.

SIDE-CARS

Pour les side-cars belges également, cette prestigieuse épreuve, pour la troisième année consécutive, n'a pas été un succès. Malgré une excellente position de départ après les qualifications du samedi, le résultat espéré n'a pas été atteint dimanche. Lorsque la grille de départ de la première manche est tombée, les premières gouttes sont tombées et après un tour, la pluie tombait fortement. Les pilotes trempés ont concouru pour ce qu'ils valaient, et au troisième tour, Vanluchene-Bax a pu se positionner devant les Néerlandais, les Français et un italien rapide, et a immédiatement assuré la victoire de la course. Les voisins du nord et concurrents directs Veldman-Cermak ont poussé, mais n'ont jamais été en mesure de menacer notre équipe belge. Derrière eux aussi, notre équipage Sanders-Badaire a remporté, au terme d'une bataille particulièrement acharnée, le duel des voisins du nord Bax-Janssens pour la quatrième place. Malheureusement, les deux premiers, Vanluchene (B) et Veldman (NL) ont reçu une pénalité de dix positions suite à une réduction de vitesse insuffisante dans une situation de drapeau jaune. Cela a rendu la bataille encore plus excitante, car la France était soudainement en tête, devant les Suisses, les Belges, les Tchèques et les Néerlandais.

Dans la deuxième manche, les hollandais se sont vengés de manière sportive. Le Néerlandais Veldman a remporté cette manche sur un circuit très bon malgré les fortes pluies. Le champion de Belgique Jason Van Daele / Tim Smeuninx a terminé sur une bonne troisième place. Le deuxième Néerlandais Justin Keuben a terminé cinquième, juste devant notre deuxième Belge Davy Sanders. Les Pays-Bas prenaient ainsi la tête avec 21 points, mais la Belgique suivait de près avec seulement un point d'écart.

La troisième manche déterminerait qui recevrait la médaille d'or à la fin de la journée et qui devrait se contenter de l'argent. Pour les Pays-Bas, malgré l'arrêt de la pluie, la course ne démarre pas de manière optimale : Etienne Bax prend la tête et a immédiatement décollé, mais son coéquipier Justin Keuben a vu son moteur caler à la grille de départ et n'a pu commencer la course qu'avec plus d'un tour de retard. Cependant, les Belges ne pouvaient pas en profiter, car ils avaient déjà chargé leurs machines dans le camion et ne s'étaient pas présentés au départ. Keuben a pu terminer sur la septième place, Etienne Bax a gagné, et avec cela les Pays-Bas étaient immédiatement certains de la victoire dans cette 21e édition du side-carcross des Nations. Malgré un bon début de journée, la Belgique a terminé avant-dernière pour la troisième année consécutive.

Nous avons demandé une réaction de nos pilotes de side-car. Marvin Vanluchene : « Suite aux conditions extrêmement humides, une quantité d'eau importante a été trouvée dans le filtre à air de Davy et Jason après la 2e course. Nous avions également eu de l'eau dans le filtre à air lors de la première course, de sorte que le moteur avait ingéré. Jason a subi des dégâts d'eau et c'était déjà son 2e bloc du week-end. En consultation mutuelle, nous, Jason, moi-même et notre personnel technique, avons décidé de ne pas commencer dans la troisième manche parce que nous étions convaincus que notre matériel pourrait casser suite aux infiltrations d'eau. La présence d'eau sur la piste était encore plus grande que dans les manches 1 et 2 d'où notre décision. Pour moi aussi avec les perspectives pour les prochaines épreuves du Championnat du monde, je pensais qu'un moteur cassé suffisait !"

Texte / Photos : Rik Claeys

Mardi, Octobre 5, 2021