Pour la 1ère fois en Enduro Mondial, « La Brabançonne » a retenti à St Jacques de Compostelle

Trois pilotes, Cédric Cremer, Antoine Magain et Matthew Vanoevelen, se sont déplacés en Espagne pour la 2ieme manche du Mondial d’Endurogp les 27, 28 et 29 avril dernier. Lors de la Supertest du vendredi soir Matthew Vanoevelen annonçait la couleur en remportant celle-ci chez les Youth (125cc), Antoine prenait une belle 10ieme place chez les Juniors et Cédric Cremer 22ieme en EGP.

Le samedi fut plus laborieux, même si Matt « scratchait » 5 des 13 Spéciales il s’est laissé prendre la première place du podium par le suèdois Grelsson. Antoine Magain, voulant trop bien faire a commis plusieurs erreurs qui lui seront fatales pour le podium en Junior1 où il finira 4ieme de cette classe et 9ieme en Junior. C. Cremer terminera cette journée sans pluie à la 22ieme place EGP et 9ieme en E1.

Dimanche, les pilotes partiront sous la pluie et celle-ci ne nous quittera de toute la journée. Ils auront droit également à quelques averses de grêlons pour corser le tout (He bien oui en Espagne).

Si la matinée fut difficile vu l’état des spéciales très glissantes, les deux jeunes Nismois iront jusqu’ au bout de la journée avec brio, et quel brio !!!!!!

Historique vous avez bien lu car jamais un pilote Belge n’était monté sur la plus haute marche du podium en Mondial enduro. Avec cette belle victoire en catégorie Youth de Matthew Vanoevelen cette lacune est comblée. Premier podium également pour Antoine Magain avec une belle 3ieme place en J1 et 6ieme scratch Junior. Quant à Cédric Cremer celui-ci a jeté le gant à la fin du 2ieme tour.

Photos et texte: Christian Dejasse, délégué FMB mondial enduro

Vendredi, Mai 4, 2018