Antoine Magain prolonge son règne sur l’enduro belge

Ce dimanche, le rideau est tombé sur la saison belge d’enduro. Et pour la quatrième fois, c’est sur un titre d’Antoine Magain que les enduristes belges ont refermé le championnat.

Le club FMWB Avemott clôturait une fois de plus le championnat de Belgique d’enduro avec son épreuve de Binche, dans le Hainaut. A la grisaille du matin, a succédé la pluie dès le début de l’après-midi, rendant le parcours très piégeux en fin de journée. L’enduro de Binche, c’est une formule “enduro-sprint” avec seulement 18 kilomètres de liaison mais 6 tours pour les Inters.

Ce qui signifie pour le public l’occasion de voir les meilleurs enduristes belges s’affronter à 6 reprises dans chacune des deux spéciales (une SP1 dans la carrière, la SP2 dans le terril) binchoises. De quoi garantir un spectacle très dense tout au long de la journée. Une formule qui peine cependant à trouver son public auprès des pratiquants puisque l’on doit regretter pour les organisateurs que seuls 140 pilotes aient fait le déplacement à Binche ce dimanche.

Duel attendu entre Willems et Magain

Fin septembre, Antoine Magain s’était imposé dans la douleur à Dinant. Le pilote Sherco s’était blessé au genou quelques jours avant l’épreuve mais était parvenu à oublier la douleur pour devancer Erik Willems et revenir ainsi à un petit point (et ce, malgré une absence liée à une concurrence de date entre une épreuve du championnat belge et du championnat espagnol) du pilote Husqvarna pour arriver sur la finale de Binche ce dimanche.

Du côté des fans belges, on attendait donc avec impatience le rendez-vous hennuyer pour y assister au sprint final dans la course au titre entre notre meilleur enduriste du moment et un leader du classement provisoire que l’on devinait boosté par le titre européen conquis le week-end dernier en Allemagne. Hélas, Erik Willems n’a pas pris le départ ce dimanche à Binche. Victime d’une grosse chute sur la finale du championnat d’Europe en Allemagne, Willems souffre encore de la jambe blessée et a dû se résoudre au terme des reconnaissances samedi après-midi à jeter l’éponge.

Débarrassé du leader du classement provisoire, Antoine Magain voyait donc le tapis rouge vers le titre se dérouler devant lui. Il lui suffisait de marquer un petit point pour rafler un nouveau titre de champion de Belgique. Malgré une petite frayeur à cause d’une chute dans l’avant-dernière spéciale, Antoine Magain a tout scratché aujourd’hui. Un nouveau sans-faute qui permet au pilote Sherco de clôturer en beauté une saison belge qu’il a dominée de bout en bout et de s’offrir un 4ème titre national belge consécutif.

Derrière, Dietger Damiaens suit à distance Magain pour monter sur la deuxième marche du podium du jour. C’est derrière le champion d’Europe E3 que la bagarre fait rage pour la 3ème marche du podium. Tim Louis, Dante Nijs, Jeremy Herinne, Henson Lievens et le Suisse Cédric Yerly se sont battus au cours de la journée pour la médaille de bronze mais c’est finalement le pilote helvétique, invité sur notre championnat nationale par son ami Maxime Warenghien, qui monte sur le podium aux côtés de Magain et de Damiaens.

Lisez plus sur mxmag.be ou cliquez ici

Lundi, Novembre 7, 2022