CB Superbike à Croix-en-Ternois: deux fois Lonbois, chute pour Ancia

La course d'ouverture du Championnat de Belgique Superbike offrait ce qui avait été annoncé à l'avance avec un duel entre Vincent Lonbois, qui était de retour, et Yan Ancia. Lors des entraînements, beaucoup de coureurs s'étaient déjà acharnés dans le décor, dont Shane Heyrman et Charl Van Gysel, des coureurs qui, comme d'autres, sont passés de la Van Zon Sprint Series au Benelux Trophy. Heyrman a dû rentrer chez lui sans avoir rien accompli, Van Gysel a quand même pu réparer le moteur et encore se qualifier via les Qualif2.

Comme prévu, Lonbois et Ancia se sont lancés dans un duel acharné, se battant à chaque virage pour la victoire. Vraiment de la suspense, jusqu'à ce qu'Ancia s'écrase violemment dans la section de virage la plus rapide. Quelques instants plus tard, Laurent Hoffmann s'est également écrasé violemment à peu près au même endroit. Ancia a dû reconstruire sa moto dans l'urgence et a pris la deuxième place de la reprise derrière l'inabordable Lonbois. Il y a eu une belle place sur le podium pour Mike Parmentier, tandis que nos voisins du Nord, Thijs Peeters et Marcel Zuurbier auront aussi un mot à dire dans le Trophée Benelux. Les autres résultats dans le top cinq ont été pour Brusten et Lecqueux.

Supersport

La 1000cc offrait déjà des duels époustouflants, la SSP600 allait encore plus loin. Les gladiateurs de service étaient Jef Van Calster et Pieter Ghijsels. Van Calster a eu seize ans il y a quelques semaines et a roulé immédiatement sa première course sur une 600cc. Il roule toujours en IDM avec le SSP300 cette année. Ils ont échangé plusieurs fois leurs positions, Ghijsels remportant la première course avec ..... 60/1000" d'écart. Combien cela ferait-il en distance? Et cela après une course de près de 35 kilomètres.

Dans la reprise, les rôles ont été inversés avec le vainqueur Van Calster, avec moins d'une demi-seconde d'avance. Immédiatement promotion pour la course nationale sur route et les spectateurs présents qui ont visiblement apprécié les duels Les deux pilotes de l'équipe Racing de Tim Van Ooyen - par le passé un pilote au top en Endurance et dans la Benecup, le prédécesseur du Trophée Benelux, Elias Van Roekel et Jonathan Schuijt, ont chacun pris deux fois la troisième et la quatrième place. Et la seule dame du groupe, Jill Danneels, a également été deux fois cinquième

Texte et photos: Jan Vermeer

Mardi, Avril 19, 2022