Courses passionnantes à la première épreuve de vitesse de l'année

C'est finalement le week-end du 3, 4 et 5 juillet que les coureurs ont enfin pu concourir pour les points du championnat de Belgique et Benelux Trophy au Nurburgring.

Le coureur de Superbike Sander Claessen a été le plus rapide après les deux séances de qualification, devant Bram Lambrechts et Come Geenen sur un Nürburgring presque complètement déserté. Le contrôle technique, y compris les masques buccaux, avait déjà été effectué à l'époque.

Samedi au début de la première course, Claessen a rapidement rattrapé Ancia et Geenen au volant devant lui, puis a choisi le chemin du lièvre. L'avance à l'arrivée était d'environ 7 secondes sur le premier poursuivant. Lambrechts a également progressé rapidement de la 5e à la 2e place après un départ moins rapide, mais a ensuite dû abandonner un problème technique. Il n'interviendrait plus à cause de ce problème. Le podium de cette première manche était Claessen-Ancia-Geenen. Dans la reprise, Claessen s'est rapidement précipité devant le duo Ancia et Geenen, mais à la fin de la course, le trio de duels, Ancia, Geenen et le troisième pilote Wouter Aelterman, ont rattrapé le leader. Mais le leader a tenu le coup, même si la marge était beaucoup plus petite. Sébastien Legrelle, qui est revenu, a terminé cinquième et sixième.

Dans la classe 600, c'était le jeune Noah Lequeux le plus fort. Il a terminé dans le top dix du classement scratch, mais deux fois premier dans la catégorie SSP. Deux fois à la deuxième place, Kenny Meersman qui a repris la compétition. Ce fut donc l'un des plus beaux champs de participation SSP-SBK des dernières saisons. Les troisièmes places étaient attribuées une fois au licencié première année, Sam Vanhoutte et une fois au Suisse John Pilloud.

 

Endurance

Comme le sport motocycliste peut être magnifique, sport, passion et sensation. Hitchcock n'aurait pas pu écrire ce thriller. Derrière le trio local de l'équipe Twelve-Racing, où le premier pilote a Nürburg comme lieu de timbre et qui a sprinté dès le premier tour et est resté en tête jusqu'à 8 heures plus tard, le rongement des ongles a été impliqué dans la bataille entre les équipes en particulier Bikeparts-Interbike et Motorsportschool Zolder pour les podiums restants mais encore plus pour la victoire au classement FMB. Bike Parts aurait dû travailler dur sur la machine de Bram Lambrechts qui était stationnée sur la piste lors de la première course de sprint samedi. Un accident de course, une voiture de sécurité et des gouttes de pluie au cours de la dernière heure ont fait perdre à Bikeparts, Bram Lambrechts-Nicky De Wit, leur avance sur le très pressant Come Geenen de l'équipe Motorsportschool, ce qui l'a rendu encore plus excitant. Côte à côte Nicky De Wit et Come Geenen se sont précipités dans les deux derniers tours, avec Motorsportschool Zolder, Wim van den Broeck, Come Geenen et Ben Stuyck tirant enfin le plus long. Après 8 heures de course, la différence à l'arrivée était d'un peu plus d'une seconde. Ducati LUX avec Stéphane Mertens, Didier Jadoulle et Marc Fisette a terminé sixième au scratch. Vavo Racing a terminé troisième du classement FMB.

Résultats: cliquez ici

Texte et photos: Jan Vermeer

Lundi, Juillet 13, 2020